Twitch, le faux Eldorado ?

Vous en avez forcément entendu parler ces dernières années, le site de streaming Twitch a affolé tous les compteurs sur le net, mais qu’en est-il maintenant ? Je vous arrête tout de suite, je ne remettrais jamais en question le succès incontestable de la plateforme de streaming aux 100 millions d’utilisateurs mensuels représentant la 4ème source de trafic sur internet. Les audiences sont bonnes, la communauté fidèle et l’engouement reste fort.

Tous les feux restent au vert pour Twitch –racheté près d’1 milliard de dollars par Amazon en 2014-, mais pour un média qui devait « bientôt remplacer la télévision », où en est-on aujourd’hui ?

Succès annoncé, a moitié gâché ?

Twitch, c’est une plateforme actuelle avec du contenu à la demande et de véritables stars pour la communauté. Malgré tout cela, Twitch stagne. Les chiffres sont toujours bons mais il n’y a pas eu ce «boum » annoncé, la télé trône toujours dans le salon et YouTube ne s’est jamais aussi bien porté.

Il faut se rendre à l’évidence, les géants médiatiques ont su réagir face à la menace des plateformes de stream. Maintenant la télé est connectée, les grands groupes proposent un florilège de programmes à la demande et Youtube a lancé un concurrent direct à Twitch : Youtube Gaming.

Fail Taylor Swift GIF - Find & Share on GIPHY

La grande migration vers les plateformes de streaming en ligne n’aura donc pas vraiment eu lieu, et cela peut s’expliquer par plusieurs facteurs :

Une politique uniquement tournée vers l’univers du Gaming

Twitch a toujours eu une politique claire concernant le contenu du site : du jeu vidéo, et uniquement du jeu vidéo. Jusqu’à l’année dernière, tout « streamer » (personne diffusant son contenu en direct) surpris en train de proposer un contenu sans lien avec l’univers du gaming était systématiquement censuré et rappelé à l’ordre. Aujourd’hui avec sa nouvelle section « Talk Show » ou encore «Creative» , Twitch s’ouvre à de nouveaux contenus, mais il est trop tard, le créneau n’est plus à prendre. Malgré quelques pics d’engouement avec par exemple le lancement de la chaîne « Le Stream », portée par Squeezie & Cyprien, qui a su attirer plus de 150 000 personnes en direct sur la plateforme –un record en France-, Twitch s’enlise dans la routine.

Les articles et autres reportages qui avaient prédit un véritable bouleversement de la consommation audiovisuel avec Twitch semblaient donc avoir oublié cette règle de restriction du contenu sur le site. Même si l’univers vidéoludique connait une expansion constante, il est clair que la plateforme n’est pas prête de faire sa place parmi les grands médias avec un contenu aussi spécialisé.

Ce choix stratégique, plus que respectable, reste néanmoins un véritable frein pour un développement exponentiel de Twitch.

Une politique et une communication 100% Gaming

Des géants prévoyants

Comme cité plus haut, les acteurs tels que les groupes médiatiques, Youtube, mais aussi les grands opérateurs tels que Orange et SFR ont su réagir et s’adapter face au succès annoncé du contenu à la demande. Contenus exclusifs sur le web, émissions en replay, nouveaux formats et nouveaux supports, la plupart des géants du secteur ont réussi leur mutation à l’ère du numérique. Ainsi, la longueur d’avance que pouvait posséder une plateforme comme Twitch s’est petit à petit estompée… À noter également que Youtube reste incontestablement la plateforme préférée des annonceurs, les grandes marques ayant tendance à bouder Twitch pour son côté trop communautaire.

YouTube a lancé sa propre plateforme concurrente à l’été 2015

Un véritable clivage de l’audience

Finalement, un dernier facteur -et pas des moindres- qui n’aura pas suffisamment été pris en compte dans les prévisions de certains médias, c’est simplement l’hétérogénéité du public. Aujourd’hui, un utilisateur de Twitch passe en moyenne 461 minutes à regarder du stream sur le site par mois, et regarde souvent très peu la télévision. A contrario, un grand consommateur de télévision est rarement adepte d’un site comme Twitch. Le public se répartit finalement de manière assez équitable entre les différents médias en fonction des affinités et habitudes de chacun. Aucun service proposé n’aura finalement « écrasé » la concurrence comme beaucoup se plaisaient à l’annoncer.

Look Twitch GIF - Find & Share on GIPHY

Pour continuer d’évoluer, Twitch mise maintenant sur l’univers plus que concurrentiel des réseaux sociaux en lançant Twitch Pulse. Ce nouveau tournant pour la plateforme marque clairement un besoin de développement dans un autre secteur que celui du stream qui a aujourd’hui tendance à saturer.

Pour aller plus loin :

http://www.businessinsider.fr/us/statistics-about-twitch-2014-8/

Guilhem Hoblea

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s